IMG_0479Grâce aux subtilités d'une offre promotionnelle qui ne se reproduit qu'une fois par siècle, nous avons été invitées par notre Elton national à séjourner gratuitement pendant une nuit à l'hôtel Normandy de Deauville (accès spa et petit déj' inclus).
Forcément, cette nuit de luxe a sérieusement aiguisé la curiosité et l'humour déjà féroce de notre diablotin.
En vrac donc :
- dans la rubrique "je m'offre tous les plaisirs de la vie" : "Maman, après le restaurant et la piscine ce soir, on peut peut-être se faire une petite soirée mousse, qu'est-ce que tu en penses ?" (surtout, je ne veux pas savoir d'où il tient la notion de la soirée mousse...)
- dans la rubrique "la tête dans les étoiles mais les pieds bien sur terre" : "Maman, puisque c'est moi qui vous invite, tu pourras peut-être me rembourser la nuit, j'ai vu que c'était 350 euros en saison basse, ça ira ?" 
- dans la rubrique "je pète dans la soie" :  bain nocturne dans la pisicne du palace, nous sommes seuls, il est presque 23 heures, "Maman, j'ai envie de faire un prout, ça te dirait que je te fasse jacuzzi ?!" (ouais, je sais, ça casse le mythe...)
- dans la rubrique "je me prends pour Mick Jagger, mon idole" : debout sur le lit en peignoir douillet, zappette à la main sous le lustre en cristal : "Oulala Maman, j'ai comme une envie de faire ma rock star là... tout pêter dans un palace, comme Lenny Kravitz, la classe non ?"
Voilà... à moitié mondain, à moitié rock and roll, il est comme ça notre Elton...
Et pour la petite histoire, la famille homo dans les hôtels 5 étoiles... à l'image d'Elton : décomplexée et totalement à l'aise.